Sciences Naturelles

Historique

Sciences naturelles

Braila Park Monument
Tel: 0339401006


PROGRAMME DE VISITE

  • Mercredi - Dimanche
    09,00-17,00
    Octobre – Avril
  • Mercredi - Dimanche
    11,00-19,00
    Mai - Septembre


Grand hibou


Aquarium


Rollier

 

Le département de Sciences naturelles est situé dans le Parc Monument, étant formé d’une salle d’exposition permanente, une salle d’expositions temporaires, une salle d’aquarium avec des poissons exotiques et un laboratoire de conservation-restauration.

Historique

1881
Suite a une initiative locale, par le Décret du roi Charles, le 23 aout prend naissance le Musée scientifique de Brăila, constitué par une série de collections privées dans le domaine des sciences naturelles. Par malheur, l’absence des spécialistes qui conservent et enrichissent ces collections a fait que le Musée Scientifique ait une vie tres breve et que les pieces respectives arrivent dans le dépôt didactique du College National « Nicolae Bălcescu » de Brăila.

1964
En 1964 s’ouvre le Département des Sciences Naturelles, complétant de la sorte, a côté des autres départements, le paysage culturel de Brăila. Les autorités locales de l’époque ont décidé l’emplacement de ce nouveau département dans le bâtiment de l’ancien restaurant du Parc Monument.

1964
Le premier spécialiste du département a été Virginia Naniu entre 1964-1972, période pendant laquelle les premieres collections ainsi que l’exposition de base sont organisées. Étant formée en principal de pieces de la collection Cociorva, l’exposition présentait diverses plantes et divers animaux sous la forme de dioramas.

1973
Entre 1973-1990, le biologiste Michaela Cristina Popescu a travaillé au Département des Sciences Naturelles. Elle contribue décisivement a développer les collections, autant par des acquisitions que par la recherche dans le terrain. C’est ainsi que prennent naissance les collections de botanique (collection Horeanu), de malacologie (collection Grossu), d’entomologie (collections Peiu et Weber), chacune comptant des milliers de pieces, et encore celles d’ornithologie, mammalogie et géologie avec un nombre plus réduit d’exemplaires.

1987
L’exposition de base, formée de la faune et flore du département de Brăila, définit sa thématique, dans la forme qui existe aujourd’hui encore, suite au travail d’un collectif de spécialistes venus de tout le pays, sous la direction de Madame Michaela Cristiana Cândea (Popescu).
C’est toujours dans cette année que le Lycée « Nicolae Bălcescu » (a présent College National « Nicolae Bălcescu » ) donne au Département de Sciences Naturelles toutes les pieces anciennes se trouvant dans le dépôt didactique. Malheureusement, la plupart des pieces sont endommagées, aussi ne se trouvent-elles pas dans le circuit patrimonial.

1988
Le premier projet de modernisation du département et de la création d’un Jardin des Plantes a Brăila date de 1988-1989, mais les changements politiques et la révolution de décembre 1989 ont empeché leur réalisation.

1990
Un autre spécialiste en biologie est engagé, Mlle Vasilica David qui y restera depuis 1990 jusqu’en 1995. Les collections sont complétées avec de nouvelles pieces de patrimoine et on agrandit l’espace auxiliaire du département.

1996
Sous la direction du biologiste Nicolae Onea a démarré en 1995 et continue a présent, une nouvelle étape dans la réorganisation du département, autant du point de vue administratif que culturel et scientifique. On y présente un second projet de modernisation du département et de création d’un Jardin des Plantes a Brăila, dans le Parc Monument. Les démarches faites aupres des autorités locales n’ont toujours pas de réponse.
Le personnel de spécialité devient de plus en plus nombreux (Marius Vernescu – conservateur, depuis 1996 ; spécialistes : Daniel Stănescu, 1997-1998 ; Costică Adam, 1990-2002 ; Michaela Cristiana Cândea, 2002-2009), mais aussi personnel auxiliaire (surveillants de salle, gardiens). A présent, le département compte 8 employés.

1997
Par le réaménagement de l’espace, on organise une salle pour les expositions temporaires, qui présentent au public des pieces autant des collections propres, que celles appartenant a d’autres musées du pays.

2000
L’un des espaces destinés au dépôt est transformé en laboratoire de conservation-restauration et taxidermie.

2001
Lors du 120e anniversaire du Musée Scientifique, on ouvre une salle d’aquariums avec des poissons exotiques.

2004
On élabore un projet pour moderniser et élargir l’espace d’exposition, mais faute de support financier, il ne peut etre réalisé.

Toutes ces actions et activités – de recherche, recueil et valorisation, accomplies au cadre du département des Sciences Naturelles par les spécialistes qui y ont travaillé le long du temps, depuis la fondation et jusqu’a présent, ont finalement mené a l’accumulation d’un patrimoine culturel de grande valeur et a l’élaboration de themes de recherche d’une importance scientifique toute particuliere.

VERRAT


À QUEUE BLANCHE


COLVERT


MUSÉE DE BRĂILA